Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Association Bretonne

pour

la Pêche à la Mouche
abpm_logo_noir.jpg
Vous êtes ici : AccueilPêcher

Pêcher

Le castillon à la mouche sèche

par Pierre Phélipot

B14_P01_1_couverture"Je ne crois pas qu'il y ait de plus jolie chose au monde que de voir la montée d'un saumon vers une mouche sèche"
Jack Young (cité par Lee Wulff)

Tous les pêcheurs de truites, en mouche sèche, qui pratiquent régulièrement, l'été, sur les rivières bretonnes fréquentées par les saumons ont, à un moment ou à un autre, eu la surprise de voir l'un de ces poissons saisir leur artificielle, même si celle-ci était de très petite taille. La fréquence de cet événement s'est sensiblement accrue ces dernières années, avec l'augmentation sensible des populations de castillons.

Le saumon au « Bobbie » ?

par Philippe Rabagnac

saumonfosseLorsque l’été tire à sa fin, que les eaux basses sont encore chaudes et que les saumons cantonnés dans les « stangs » ne se manifestent que par des sauts aux extrémités du jour, la pêche du saumon à la mouche reste toujours très aléatoire. Dans ces conditions particulières, les classiques recommandent de pêcher avec des soies flottantes, des bas de ligne fins, et des mouches légères, montées sur des hameçons « low-water ».
Ayant essayé, des jours durant, la méthode « réglementaire » sur des fosses visiblement fréquentées, et n’ayant obtenu aucun résultat tangible, je me mis (immodestement) à la recherche d’une méthode plus efficace.
Ayant lu quelque temps auparavant sous la plume d’un auteur renommé que la totalité des pêcheurs de saumons à la mouche était prisonnière de la tradition et qu’il ne fallait pas hésiter à innover, je pris donc, sans aucun scrupule, le contre-pied de tout ce que l’on m’avait dit jusque-là.

Les mouches à saumon de Henri Clerc

henriclerc1

Le 22 juillet 2003 au Pouldu Finistère , disparaissait Henri Clerc, une figure de la pêche en Bretagne. Nous avons eu l’occasion de saluer cette personnalité dans notre dernière Lettre. Nous publions dans ce Bulletin un texte qu’il avait écrit et communiqué à Pierre Phélipot qui, lui-même, le transmit à Charles de Vazeilles pour son livre, «Souvenirs d’un pêcheur de saumon» paru en 1984.

 

La pêche du saumon dans le Blavet

par Martial Le Dortz

goretMadame Le Potier, née en 1850, disait à son fils, exploitant du moulin de Poulhibet, commune de Saint-Aignan (près de Mur de Bretagne) que la valeur des deux fermes qu’elle possédait sur les rives du Blavet était due à la pêcherie de saumons que chaque ferme comportait.
André Ragot nous rapporte d’ailleurs, dans un article du magazine «Au bord de l’eau» que le grand-père de madame Le Potier louait le moulin à un meunier, les champs à un cultivateur riverain et, enfin le parcours du Blavet afférant à ces champs à un pêcheur et ceci uniquement pour la pêche du saumon au filet.
De 1900 à 1905, il se vendit encore de 1500 à 2000 saumons par an à une coopérative de Lochrist.
Pendant très longtemps la pêche du saumon sur le Blavet se résumait à la prospection des écluses situées sur la partie basse du cours d’eau (Gorrets – Quellennec) puisque 90 % des captures y étaient effectuées. Déjà au milieu du 19ème siècle, Lochrist était le quartier général des pêcheurs à la mouche britanniques.

Page 3 sur 3

Dernière modification du site

  • Dernière mise à jour: dimanche 19 novembre 2017, 10:17:04.

Recherche sur le site

La page facebook

LPFB

Facebook

Top