Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Association Bretonne

pour

la Pêche à la Mouche
abpm_logo_noir.jpg
Vous êtes ici : AccueilPêcherMerPêche du mulet dans les abers

Pêche du mulet dans les abers

Debout sur les berges, nous regardions passer les bancs de mulets qui ne semblaient pas inquiets de notre présence.
Nous avions projeté ce jour du mois de juin, de tenter la capture de mulets à la mouche en tête d'estuaire.
Après quelques lancers en leur direction, une constatation s'imposait : les poissons en déplacement ne s'intéressaient que très peu à l'éventail de mouches que nous leur proposions, tout au plus ils s'écartaient pour laisser passer la mouche.
Un peu plus en aval un banc en stationnement fouillait les herbiers, et dès le premier passage d'une nymphe à dominante olive, quelques sujets quittèrent le groupe pour venir y voir de plus près.

 


"J'en ai un !" S'exclama Franck. Après une défense énergique un peu comparable à celle de l'ombre, le poisson se laissa échouer. Un rapide coup d'oeil pour estimer sa taille et son poids, de l'ordre de 42 cm pour environ 800 g, et il retourna à l'eau.
Se succédèrent alors d'autres prises, dont certains poissons plus gros et combatifs. Un petit bar fut également mis au sec...
La technique utilisée était de laisser dériver la nymphe de manière classique sous le nez du poisson, voire de l'animer par tirées lentes de 10 cm.
Le matériel quant à lui se compose de préférence d'une canne assez longue, d'environ 9,6 à 10 pieds pour ligne de 4 à 6, et d'un bas de ligne de 3,50 m terminé par une pointe en 16/100ème. Les modèles de mouches efficaces ne sont pas bien définis, et restent encore à découvrir, mais les imitations de gammares, les nymphes de type sawyer, et les noyées à corps olive sont très prisées.
En somme le mulet peut avoir un comportement de prédateur sur des animalcules de type insecte, zoo plancton de forte taille. Il ne se nourrit donc pas uniquement de végétaux. Il est à noter que l'ensemble des poissons capturés avaient l'hameçon piqué dans la partie supérieure de la lèvre. On peut donc estimer qu'ils ont pris la mouche "tête en haut".
A noter également, qu'aucun poisson ne s'est intéressé à une mouche en surface.
D'autre part le mulet ayant une petite bouche, les mouches doivent être montées sur des hameçons de petite taille; taille N° 14 à 16 voire inférieure.
A vos étaux… !
Jean-Pierre Lagathu

Commentaires   

#1 de vroe 10-06-2011 13:32
Bonjour,

Quels sont les meilleurs periodes(années ) et meilleurs periodes (journée) à pecher le mulet.
Faut-il une soie floating ou intermediate?
faut-il ramener la soie comme si on pechait en réservoir ou comme en rivière(lancer en amont et laisser dériver) si on peche par exemple dans l'Aber en marré montante?
Merci de m'éclaircir svp.

Dernière modification du site

  • Dernière mise à jour: samedi 18 novembre 2017, 10:38:01.

Recherche sur le site

La page facebook

LPFB

Facebook

Top